Derniers articles

  • Qui suis-je ? (3e partie)

    30 septembre 2015, par Sylvain

    (ou de l’importance de mettre nos pièces dans le bon ordre)
    Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui et je souperai avec lui et lui avec moi.
    Apoc 3:20
    La dernière fois, nous avons introduit de manière simple les bases de ce qui, selon les Écritures, constitue l’essence de notre être intérieur, à savoir nephesh, rouah et neshama : trois dimensions spirituelles dont le décryptage nous a été donné il y a des siècles par des maîtres (...)

  • Le sens de nos sens

    17 septembre 2015, par Sylvain

    Il y a quelque temps, de bon matin, lorsque, je suis sorti de chez moi, à l’Est le ciel se parait déjà des prémices d’un lever de soleil d’anthologie. Le temps de parcourir quelques centaines de mètres à pied jusqu’à un lieu propice à sa contemplation, le fabuleux spectacle avait commencé. Il serait illusoire autant que prétentieux de tenter de le décrire par des mots, tant les nuances d’orangers et de roses assorties à un camaïeu de gris-bleus et au turquoise du ciel étaient subtiles et merveilleuses, (...)

  • Un cœur pieux ?

    1er août 2015, par Sylvain

    Ce soir, à l’occasion des célébrations du 1er août, comme j’imagine dans la majorité des communes de notre pays, nous allons consacrer un temps au chant de notre hymne national : le « Cantique suisse », ce chant dont on sourit souvent de n’en connaître que le premier couplet, et encore… C’est aussi mon cas (mais je me soigne) et en le relisant ce matin, je me suis dit que c’était très dommage.
    Nous qui nous disons chrétiens, arrêtons-nous donc un moment sur les paroles singulières de ce chant, somme toute (...)

  • Qui suis-je ? (2e partie)

    25 juillet 2015, par Sylvain

    (ou de l’importance de mettre nos pièces dans le bon ordre)
    Préambule : Il y a presque mille ans, Anselme de Canterbury, moine bénédictin considéré comme un des pères de la scolastique, défendait un principe important qui dit que la foi précède la connaissance. Car c’est la foi (la confiance) en l’Éternel qui ouvre la porte à une connaissance spirituelle de Dieu, de soi et du monde. Ce qu’il y a d’extraordinaire, et cela se retrouve à de multiples reprises dans les Évangiles, c’est que cette (...)

  • Qui suis-je ? (1ère partie)

    17 juillet 2015, par Sylvain

    (ou de l’importance de mettre nos pièces dans le bon ordre)
    Vous arrive-t-il parfois, devant votre miroir, d’éprouver une impression étrange, un brin vertigineuse ? Vous savez, cette sensation qui vous prend soudain à réaliser que vous êtes l’habitant du corps qui se tient en face de vous, que ce corps constitue votre enveloppe visible, qu’il est l’interface entre votre « moi » profond et ce monde physique et que, tout en faisant partie intégrante de votre personne, il n’est cependant pas « vous ». (...)